Météo

Flux RSS Flux RSS


eaux de pluie ou de puits

Règlementation

L’utilisation d’eau de puits ou d’eau de pluie est interdite pour les usages domestiques hormis les toilettes, mais est autorisée pour les autres usages non domestiques (arrosage, lavage de véhicules, etc…).

Concernant les puits et autres forages, la loi soumet à un régime de déclaration ou d’autorisation tous les ouvrages, travaux, installations ou activités qui entrainent des prélèvements sur les eaux superficielles et souterraines.

La nouvelle loi sur l’eau rend obligatoire la déclaration de tout puits, forage privés ou installation d’eau de pluie connectés au réseau d’assainissement, auprès de votre mairie.

 

Est-elle potable ?

Malgré le fait que l’eau puisse avoir une apparence claire et limpide et n’avoir aucune odeur ou saveur particulière, l’eau captée ou collectée n’est pas potable. En effet, elle peut contenir des éléments pouvant avoir des effets indésirables sur la santé et voir sa qualité bactériologique évoluer fréquemment et rapidement.

 

Les précautions

Pour des raisons sanitaires, la règlementation impose de dissocier complètement le réseau d’eau potable et le réseau privatif connecté au puits ou au collecteur d’eau de pluie. Dans le cas contraire, vous pourriez créer une pollution par retour d’eau : c'est-à-dire que votre circuit d’eau récupérée entrerait en contact avec le circuit d’eau potable.

Dans ce cas, il faut savoir que votre responsabilité civile et pénale serait engagée.

 

eaux de pluie ou de puits

Règlementation

L’utilisation d’eau de puits ou d’eau de pluie est interdite pour les usages domestiques hormis les toilettes, mais est autorisée pour les autres usages non domestiques (arrosage, lavage de véhicules, etc…).

Concernant les puits et autres forages, la loi soumet à un régime de déclaration ou d’autorisation tous les ouvrages, travaux, installations ou activités qui entrainent des prélèvements sur les eaux superficielles et souterraines.

La nouvelle loi sur l’eau rend obligatoire la déclaration de tout puits, forage privés ou installation d’eau de pluie connectés au réseau d’assainissement, auprès de votre mairie.

 

Est-elle potable ?

Malgré le fait que l’eau puisse avoir une apparence claire et limpide et n’avoir aucune odeur ou saveur particulière, l’eau captée ou collectée n’est pas potable. En effet, elle peut contenir des éléments pouvant avoir des effets indésirables sur la santé et voir sa qualité bactériologique évoluer fréquemment et rapidement.

 

Les précautions

Pour des raisons sanitaires, la règlementation impose de dissocier complètement le réseau d’eau potable et le réseau privatif connecté au puits ou au collecteur d’eau de pluie. Dans le cas contraire, vous pourriez créer une pollution par retour d’eau : c'est-à-dire que votre circuit d’eau récupérée entrerait en contact avec le circuit d’eau potable.

Dans ce cas, il faut savoir que votre responsabilité civile et pénale serait engagée.